Détente et gastronomie à Mont-Tremblant

Par | 12 Oct, 2017

L’automne est bien installé et, avec lui, revient les envies de cocooning et de bons repas mitonnés avec soin. Nous sommes donc allés à la rencontre des meilleurs chefs de la région ainsi que de la directrice du Scandinave Spa Mont-Tremblant pour qu’ils partagent avec nous les trésors et coups de cœur culinaires à ne surtout pas manquer lors de votre prochaine escapade!

Pour Deana Prud’Homme, directrice du Scandinave Spa Mont-Tremblant et sa sœur Jenny Prud’Homme, l’automne est sans conteste leur saison préférée pour profiter de la quiétude du spa, ainsi que des bons repas au restaurant. Car si le Scandinave Spa Mont-Tremblant est aujourd’hui un lieu emblématique dédié à la relaxation, à l’hydrothérapie et à la massothérapie, les deux sœurs adeptes de gastronomie vantent également l’offre culinaire variée, ainsi que les chefs réputés que l’on retrouve dans la région.

Grâce à leurs savants conseils, nous avons eu la chance de découvrir la cuisine de 4 établissements courus des locaux… et des touristes avisés!

 

Première escale : Le Cheval de Jade

Avec Olivier Tali dans le rôle de chef de cuisine du restaurant Le Cheval de Jade, dont il est également copropriétaire, Mont-Tremblant peut se vanter de posséder son adresse incontournable dédiée à la fine cuisine française. Ayant grandi dans le sud de la France, Olivier donne une place de choix aux poissons et aux fruits de mer dans son menu. Ne manquez pas de savourer sa succulente bouillabaisse, plat traditionnel de la Provence méditerranéenne.

Devenu maître canardier il y a maintenant 11 ans, ce passionné de cuisine gastronomique s’impose par ailleurs comme l’un des rares chefs au monde à cuisiner le célèbre canard à la presse (ou canard au sang), parfois considéré comme « le summum de l’élégance » et notamment servi à la célèbre adresse parisienne La Tour d’Argent, cité comme étant l’un des plus anciens restaurants d’Europe. « Nous sommes 14 au monde à réaliser ce plat et une fois qu’on y a goûté, on devient addict », mentionne par ailleurs Olivier lors de notre rencontre avec lui.

Le Cheval de Jade est sans conteste un arrêt obligé si vous souhaitez vivre une expérience gastronomique digne des plus grandes tables de France… tout en profitant d’un séjour typiquement québécois sous les flamboyantes couleurs automnales de Mont-Tremblant!

Découvrez le Cheval de Jade

 

Deuxième escale : L’ Arôme Café Bistrot

Adresse de prédilection des locaux pour « aller bruncher », l’Arôme Café Bistrot porte assurément bien son nom! Nous y sommes donc arrêtés, le temps d’un café, pour rencontrer Marc Requise, propriétaire de ce lieu réputé pour ses petits-déjeuners et ses dîners copieux.

Marc nous parle avec passion de son jambon mitonné dans le sirop d’érable et la bière, de ses cretons et de ses confitures maison. On est réellement à la bonne place pour bruncher à la québécoise !

Ses yeux s’illuminent encore davantage lorsqu’il mentionne les œuvres d’artistes locaux trônant un peu partout dans son restaurant. On sent bien sa fierté d’appartenir à la région et d’apporter sa contribution au rayonnement de Mont-Tremblant. Petit plus à ne pas louper ? L’arbre de l’amour, où l’on peut venir y poser son cadenas et qui est inspiré de l’une des œuvres du célèbre écrivain Guillaume Musso.

Les coups de cœur de la place selon Marc? Le Plateau des gastronomes, servis comme à la cabane à sucre. La Salade champion, qui fait fureur auprès des athlètes IRONMAN ainsi que les incontournables œufs à la bénédictine, plat favori de nombreux habitués.

Découvrez l’Arôme Café Bistrot

 

Troisième escale : Prime Steak Sushi Bar

Proposant une expérience culinaire unique qui intègre à la fois les sushis et le concept steak house, le Prime Steak Sushi Bar s’impose comme l’un des arrêts pour le moins originaux, où tout le monde y trouve son bonheur!

Avec ses plats emblématiques nippons et son bœuf qualité premium, les deux menus du restaurant se marient curieusement à merveille.

Selon son chef sushis-man Arturo, le Prime Steak Sushi Bar propose une expérience cosmopolite appréciée autant des résidents de l’établissement hôtelier que des locaux. Il est vrai que l’endroit sent bon les grillades de saison et son menu sushis est préparé à partir d’ingrédients frais du marché!

Le coup de cœur du chef sushis-man? Le Prime Time, un tartare de bœuf USDA avec asperges, recouvert d’un carpaccio, de jalapeños et servi avec une mayonnaise au wasabi et aux graines de sésame!

Découvrez le Prime Steak Sushi Bar

 

Quatrième escale : Choux Gras Brasserie Culinaire, Fairmont Tremblant

Restaurant signature du Fairmont Tremblant, le Choux Gras se distingue vraiment des autres offres culinaires que l’on retrouve sur la montagne. D’abord, on y découvre avec bonheur des plats recherchés, réalisés avec des produits du marché et locaux, dont beaucoup proviennent de petites fermes biologiques établies dans la région. Ensuite, parce que les plats en eux-mêmes nous laissent carrément sans voix! Ici, foie gras au torchon, focaccias préparées sur place et desserts entièrement faits maison attendent les clients.

En discutant avec le sous-chef de l’établissement, Yves-Benoît St-Cyr, on comprend tout de suite d’où viennent la passion et l’amour mis dans le menu!

« On veut vraiment une expérience conviviale avec des plats d’exception que tout le monde partage. On s’est vraiment inspiré des brasseries de Montréal et des grandes brasseries parisiennes » mentionne-t-il.

« On a une cuisine qui est sans flafla et simple, mais qui est tout de même recherchée ».

Les incontournables selon Yves-Benoît? Le Tomahawk steak, cuisiné avec du boeuf du Québec, le poulet organique de la ferme Les Voltigeurs, le foie gras au torchon, la focaccia et l’ilot à desserts!

Découvrez le Choux Gras Brasserie Culinaire


Partagez vos photos détente et vos pistes culinaires préférées avec nous!
Utilisez les hashtags #trouvetapiste #monttremblant

Bon spa… et bon appétit !

Laisser un commentaire